Notre Mission

Rôle et Actions

 

  1. Objectifs.
  2. Composition du GFPC.
  3. Fonctionnement du GFPC.
  4. Activité de recherche du GFPC.
  5. Dispositions financières.

1 – OBJECTIFS.

Le Groupe Français de Pneumo-Cancérologie est une Association poursuivant les objectifs suivants :

  recherche d’une meilleure efficacité des thérapeutiques anti-cancéreuses en oncologie thoracique, avec réalisation de recherches biomédicales notamment d’essais cliniques et thérapeutiques, épidémiologiques, pharmacologiques dans le domaine des cancers thoraciques,

  amélioration de la tolérance des thérapeutiques anti-cancéreuses en oncologie thoracique,

  amélioration des moyens de dépistage ou de surveillance des cancers thoraciques.

2 – COMPOSITION DU GFPC.

Le GFPC est formé de centres, ayant pour objectif d’atteindre une masse critique de patients inclus dans les essais thérapeutiques.

Chaque centre nomme un responsable. L’admission d’une nouvelle équipe sur proposition du Bureau doit être cooptée par le Conseil d’Administration avec période probatoire au cours de laquelle cette nouvelle équipe devra faire montre d’une participation active au GFPC. Un anatomo-pathologiste est coopté dans chaque groupe.

La participation de chaque équipe aux travaux du GFPC doit être volontaire, active, et satisfaire aux exigences de qualité requises dans les essais thérapeutiques. De ce fait, les équipes n’incluant aucun patient dans 3 essais thérapeutiques successifs ou comportant un nombre excessif de patients exclus pour violation de protocole peuvent être exclues du GFPC après délibération du Conseil d’Administration.

3 – FONCTIONNEMENT DU GFPC.

a – Réunions scientifiques.

Le GFPC organise 3 fois par an une réunion scientifique, qui regroupe toutes les personnes qui souhaitent participer activement à l’objectif commun qu’elles soient ou non membres de l’Association. Des personnes non membres de l’Association peuvent ainsi participer et intervenir lors de ces réunions scientifiques, notamment lors de la discussion de protocoles thérapeutiques à titre d’expert, de représentant de l’Industrie Pharmaceutique, ou en cas de protocoles communs avec des équipes ou groupes extérieurs au GFPC.

Ces réunions scientifiques sont dirigées par un Président de session scientifique nommé annuellement par les membres de l’Association GFPC. Le compte-rendu de chaque réunion scientifique sera rédigé par un secrétaire de séance différent pour chaque réunion, habituellement membre de l’équipe qui reçoit le GFPC, où, à défaut par le secrétaire ou le secrétaire-adjoint.

Lors des réunions scientifiques sont discutées les propositions de protocole présentées par les membres de l’Association ou par des personnalités extérieures à celle-ci, pouvant être notamment des représentants de l’Industrie Pharmaceutique. Les dossiers des patients inclus dans les protocoles en cours sont systématiquement évalués de façon collégiale selon les critères d’évaluation de la réponse définis dans les protocoles du GFPC. Au cours des réunions scientifiques, les membres présents peuvent se séparer en ateliers rassemblant les participants directement intéressés par l’analyse du protocole en discussion afin d’assurer la relecture d’un nombre suffisant de dossiers dans des conditions satisfaisantes ; les cas litigieux sont toujours rediscutés en séance plénière.

b – Assemblée Générale.

L’Assemblée Générale de l’Association est réunie durant le premier semestre de chaque année sur convocation de ses membres adressée par le Président au minimum 15 jours avant la date prévue. Elle est composée des membres de l’Association à jour de leur cotisation. Lors de l’Assemblée Générale seront présentés le bilan des comptes de l’Association par le Trésorier, le rapport d’activité de l’Association par le Secrétaire et le rapport moral par le Président de l’Association.

c – Réunions du Bureau.

Les membres du Bureau sont élus pour une durée de 4 ans. Compte tenu des nouvelles exigences dans la gestion administrative et scientifique du Groupe Français de Pneumo-Cancérologie, le bureau devra se réunir au minimum 4 fois par an. Au cours de ces réunions seront abordés et discutés tous les problèmes en suspens concernant la gestion de l’activité de l’Association. Ses propositions seront soumises pour approbation au Conseil d’administration, puis à l’Assemblée Générale.

4 – ACTIVITE DE RECHERCHE DU GFPC.

Chaque protocole d’essai thérapeutique est confié à un coordinateur, assisté éventuellement d’un coordinateur adjoint. Le coordinateur de chaque essai thérapeutique est chargé de la rédaction du protocole d’essai, de sa soumission au CCPPRB, de la mise en place de l’essai dans les centres définis par les équipes participant à l’essai thérapeutique, et du suivi de l’essai. A la fin de l’étude, le coordinateur doit rédiger un rapport final de l’étude ou une publication au nom du GFPC. Il doit également assurer l’archivage des données informatiques provenant de l’essai thérapeutique. L’archivage des données provenant des différents protocoles conduits par le GFPC doit à terme être centralisé afin de constituer une base de données commune.

La conduite des essais thérapeutiques au sein du groupe Français de Pneumo-Cancérologie s’effectue selon les Bonnes Pratiques Cliniques et les critères utilisés par le GFPC, définis dans chaque protocole d’essai thérapeutique. Ces critères incluent en particulier l’évaluation collégiale de la réponse au traitement au cours des réunions scientifiques.

Les communications lors des Congrès Scientifiques seront faites par le coordinateur ou à défaut par le coordinateur adjoint au nom du GFPC. Le nom des divers participants à l’étude au prorata du nombre de patients inclus dans l’étude peut apparaître dans le titre de l’abstract, du poster ou de la communication orale. Il est souhaitable que l’abstract de la communication rédigée par le coordinateur soit soumis pour approbation ou modifications éventuelles aux investigateurs principaux de l’étude en question.

Les publications dans des revues scientifiques doivent mentionner le Groupe Français de Pneumo-Cancérologie et comporter au moins un nom de chacun des centres ayant effectivement participé à l’essai. L’ordre des noms obéit à la règle suivante : le coordinateur signe en premier la publication ; un centre ayant inclus 0 à 10% des patients aura 1 signataire, un centre ayant inclus 11 à 20% des patients aura 2 signataires, un centre ayant inclus 21 à 30% des patients aura 3 signataires et ainsi de suite. Il est également obligatoire que le texte de la publication rédigé par le coordinateur soit soumis pour approbation ou modifications éventuelles aux investigateurs principaux de l’étude en question avant envoi à l’éditeur.

Tout abstract accepté dans un congrès ou toute publication au nom du GFPC doit être transmis par le coordinateur au Secrétaire du GFPC afin que celui-ci puisse tenir à jour la liste des travaux du GFPC.

5- DISPOSITIONS FINANCIERES.

Le Groupe Français de Pneumo-Cancérologie peut participer à des essais cliniques dont la promotion est directement assurée par l’Industrie Pharmaceutique ; la répartition des crédits alloués à cette recherche par le promoteur sera effectuée entre le GFPC et les différents investigateurs au prorata du nombre de patients inclus par décision du Conseil d’Administration. Les Hôpitaux Publics peuvent également assurer la promotion d’essais thérapeutique conduits au sein du GFPC.

Le financement des essais thérapeutiques hors promotion par l’Industrie pharmaceutique peut provenir de demandes de subvention auprès d’organismes d’utilité publique destinés à soutenir la recherche contre le cancer (Ligue Contre le Cancer, Association de Recherche contre le Cancer…), de demande de PHRC, de subventions provenant de l’Industrie Pharmaceutique par l’intermédiaire de contrats de partenariat. Dans ce dernier cas, les conventions financières devront être discutées en commun entre les membres du bureau et l’investigateur principal-coordinateur de l’essai thérapeutique et avalisées par le Conseil d’Administration. Dans ce cadre, du personnel temporaire peut être rémunéré (moniteur, secrétaire…).

Chaque membre de l’Association doit payer une cotisation annuelle, dont le montant est fixé chaque année par le Conseil d’Administration.